Mon identité

15 septembre 2018

Avec un alcoolique

Aimez-vous un alcoolique? Comment pouvez-vous vivre avec un alcoolique et les aimer en même temps? Très soigneusement. C'est vrai, il est très difficile de vivre avec un alcoolique, mais les gens le font tout le temps. L'alcool contrôle l'esprit et l'esprit d'une personne, de sorte que, tant que l'alcoolien boit, vous n'aurez pas beaucoup d'amour en retour. Être marié à un alcoolique n'est pas un motif de divorce. C'est une raison pour aider votre être cher avec la maladie. La dépendance à l'alcool est appelée maladie insidieuse pour une raison quelconque. Il brise les maisons, tue les vies et les empêche de découvrir le Créateur. Peut-il devenir plus insidieux que cela? Une personne qui boit excessivement est appelée alcoolique mais ce n'est pas ce qu'elle est. Une personne qui conduit un camion s'appelle un camionneur, mais ce n'est pas ce qu'ils sont. Je crois que la dépendance à l'alcool est une phase ou une transition de la vie d'une personne, ce qui signifie qu'elle peut être temporaire. Mais de nombreux alcooliques ne se confondent que pour recommencer à boire, peu de temps après, pourquoi? C'est parce qu'ils pensent qu'ils contrôlent leur dépendance, mais ils ne sont pas. Si une personne veut vraiment devenir sobre et rester soignée, elle le fera. La personne derrière la destruction et la tromperie de l'alcool est une personne totalement différente lorsqu'elles ont été sobre pendant six mois. Un alcoolique sobre peut être un être humain très aimant et spirituel qui est capable de discerner le bien du mal et de vivre une vie heureuse et abondante. Tant que l'alcoolien reste en train de boire, son véritable caractère reste caché aux autres et sera sous le contrôle de la boisson dans tous les aspects de sa vie. Que pouvez-vous faire pour l'alcoolique dans votre vie? La première étape pour les aider est de vous aider. Devenez informé de la maladie. Une fois que vous vous rendez compte de l'impact de la façon dont vos actions peuvent affecter l'alcoolique dans votre vie, vous pouvez détacher correctement de leur comportement destructeur. Détacher peut être difficile à faire, mais si vous aimez l'alcoolique et que vous souhaitez vous soutenir, vous devez vous détendre avec amour. Est-ce que vous permettez à votre être aimé de boire? Les sauve-t-il de leurs problèmes et de leurs responsabilités? Posez-vous ces questions pour vous renseigner? Est-ce que je fais quelque chose qui permettrait à l'alcool de boire? Est-ce que je fais quelque chose qui faciliterait le comportement de l'alcoolique? Est-ce que je fais quelque chose qui sauverait l'alcoolique de ses problèmes? Est-ce que je suis entraîné dans la maladie avec l'alcoolique? La seule façon de vraiment soutenir est de ne pas sauver, de ne pas taper, et de ne pas se laisser entraîner dans la maladie avec eux. Voici quelques-unes des façons dont vous permettez l'alcool. Vous permettez lorsque vous prenez le slack pour l'alcool en effectuant ses tâches, tâches et responsabilités. Vous activez lorsque vous donnez l'argent alcoolique ou vous achetez des boissons alcoolisées. Vous activez lorsque vous buvez avec eux, ou lorsque vous faites quoi que ce soit pour aider l'alcoolien à continuer à vivre son mode de vie alcoolique et à ne pas se rendre compte qu'il a un problème d'alcool. Si vous faites tout pour lui, comment le saura-t-il? Voici quelques-unes des façons dont vous sauveriez l'alcoolique? Vous sauvez quand vous balayez les dégats d'alcool et de boissons sous le tapis. L'alcoolique BESOIN d'être responsable de son propre désordre. Vous sauvez quand vous les mentez. Vous sauvez quand vous les renfloulez en prison ou vous paient des frais de justice pour eux. Comprenez que le facilitateur / sauveteur, qui est vous, aide l'alcoolien à continuer à boire lorsque vous vous sentirez involontairement dans la déception de la maladie avec eux. Rappelez-vous, l'alcoolisme est une maladie insidieuse, et cela vous piégera dans sa prise si vous le permettez. Don ne permet pas que cela se produise, ou il n'y aura aucun espoir que l'alcoolien cessera de boire. Comment seriez-vous entraîné dans la maladie avec l'alcoolique? En essayant de contrôler l'alcool et comment et quand il boit. En menaçant l'alcoolique avec des mots en colère et des appels de nom, vous vous conduisez dans l'alcoolisme. Don & rsquo; t fuss, combattre, discuter, plaider ou essayer de contrôler l'alcoolique & ndash; il a gagné ça ne fonctionne pas! Lorsque le conjoint alcoolique vous dit qu'ils sont désolés pour quelque chose de mauvais qu'ils ont fait contre le mariage ou vous, ils sont vraiment vraiment désolés, mais cela ne signifie pas qu'il a gagné. Un alcoolique peut contrôler ses actions une fois qu'ils commencent à boire. La consommation d'alcool est ce qui les rend hors de contrôle et sous l'asservissement de la maladie. Il y a un grand espoir pour l'alcoolique dans votre vie, si vous prenez soin de vous d'abord, en ne permettant pas, ne sauve ou n'hésitez pas dans la maladie. Une fois que vous êtes conscient de ce que vous devriez et ne devriez pas faire, vous serez libre de fixer des limites pour vous-même dans la maison. Un alcoolique ne se conformera pas aux limites, il serait donc infructueux d'essayer. Vous établissez des limites pour votre propre bien-être spirituel, mental et émotionnel, et non les alcooliques. Voir la partie 2 sur la définition des limites pour vous. Je vous laisse le lien vers le site spécialiste de ce cours d'œnologie de Cognac.

Posté par jaydenford00 à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 septembre 2018

L'empreinte carbone, en France et ailleurs

Pour 2015, l’inventaire national (France entière) transmis par la France à la CCNUCC présentait un niveau d’émission de 464 mt CO2e, soit 7 tonnes de CO2e par habitant. Pour l’UE28, les émissions territoriales par habitant sont de 8,5 tonnes de CO2e. Cette différence s’explique en partie par la part élevée de consommation d’électricité d’origine nucléaire en France. Initialement, l’écart des émissions des inventaires nationaux entre la France et l’UE était encore plus élevé, mais un début de rattrapage s’est opéré de 1990 à 2015, avec une baisse observée du niveau d’émissions de 24 % dans l’UE contre 16 % en France. Les évolutions rapportées au nombre d’habitants sont similaires en France et dans l’UE (- 29 % dans l’UE28 entre 1990 et 2015 contre - 26 % en France). Comme la France, les pays européens sont globalement importateurs de GES. Les importations (en valeur monétaire et en émissions) de la France se font majoritairement depuis l’Europe. A l’échelle mondiale la Chine est le principal pays exportateur de GES. Des comparaisons mondiales sont disponibles grâce à l’OCDE, qui calcule également une empreinte carbone, en s’appuyant cependant sur un périmètre de GES plus restreint (CO2 énergétique uniquement) que celui de l’indicateur français (CO2, Ch4, N20). Dans le cadre de ce calcul de l’OCDE, pour l’année 2011, l’empreinte carbone de la France (7,9 tonnes de CO2 / habitant) est inférieure à la moyenne européenne (8,3 tonnes de CO2 / habitant). En 2011 l’empreinte carbone de l’Allemagne calculée par l’OCDE était de 10 tonnes de CO2 / habitant.

Posté par jaydenford00 à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2018

La Turquie reçoit ses avions de chasse américains

La Turquie va prendre livraison de deux des 30 avions de combat F-35A Lightning II Joint Strike dans l'Etat américain du Texas jeudi alors que les avions de combat devraient arriver dans le pays en 2020, a annoncé jeudi le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu. S'adressant à des journalistes dans la province d'Antalya, dans le sud du pays, M. Cavusoglu a indiqué que l'entraînement des avions à réaction Lockheed Martin se fera aux États-Unis jusqu'en 2020. "Il y aura des travaux de formation jusqu'en 2020. L'arrivée des jets en Turquie aura lieu en 2020", a déclaré le ministre des Affaires étrangères. La Turquie a commandé 30 des jets, et a l'intention d'en commander 70 de plus. La livraison finale pourrait cependant être retardée après que le Sénat américain ait approuvé lundi la loi annuelle d'autorisation de défense nationale qui inclut une modification interdisant la vente à la Turquie des avions de combat interarmées F-35A Lightning II. Le Sénat américain a cité comme raison l'achat par la Turquie du système de défense antiaérien S-400 de Russie et la détention de citoyens américains. Pour en savoir davantage, je vous recommande la lecture du blog sur cette expérience de baptême de l'air en avion de chasse qui est très bien élaboré sur ce sujet.

Posté par jaydenford00 à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2018

Mieux accueillir les collaborateurs handicapés

L’accueil des personnes en situation de handicap au sein des entreprises nécessite une appréhension du handicap par l’ensemble des salariés mais aussi une connaissance suffisante par les personnes handicapées en recherche d’emploi des opportunités existantes. Plusieurs outils sont recensés dans le but d’atteindre cet objectif : les événements (salons, forums…) de rencontre entre les personnes handicapées et les employeurs ; une promotion et une incitation interne et/ou externe aux entreprises en faveur du handicap ; une adaptation du rythme et des conditions de travail dont peuvent avoir besoin certaines personnes handicapées. LADAPT, l’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, organise chaque année le forum « Emploi et handicap ». Il se déroule lors de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, elle-même créée par l’association en 1997. Ce forum a pour objectif la rencontre de recruteurs avec des personnes en situation de handicap. Il a pour particularité de proposer tous types de contrats dans de nombreux secteurs d’activité. Job in Live organise sur l’ensemble du territoire métropolitain des journées de recrutement en faveur des personnes en situation de handicap : « les Mardis du Handicap ». Ces rencontres mettent directement en relation des personnes en situation de handicap en recherche d’emploi avec de grandes entreprises. Les postes proposés concernent des fonctions d’ingénierie, d’IT, de télécom, de commercial, de logistique et de support. En 2017, 34 journées de ce type ont été organisées. La fondation FACE organise tous les ans la « Job H’Academy », dans une approche d’accès direct à l’emploi des personnes handicapées. En partenariat avec Pôle emploi, Cap emploi, des entreprises sensibilisées et la Région, l’initiative concerne l’ensemble des personnes ayant une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. L’action se déroule sur six mois d’accompagnement maximum afin de permettre la concordance entre un profil recherché et une candidature. Entre 2006 et 2016, 83 % des personnes inscrites ont accédé à l’emploi. La sensibilisation des collaborateurs et des parties prenantes au handicap est un des leviers pour intégrer de façon inclusive les travailleurs handicapés. Dans cet objectif, la Banque populaire a fait expérimenter la cécité à ses clients professionnels commerçants. L’objectif était double : sensibiliser sur la place du handicap dans l’entreprise et faire prendre conscience que l’installation d’infrastructures accessibles, qui a un coût, est surtout un investissement. De la même manière, le groupe BPCE a mis en place la campagne « #Handigital », qui consiste en un challenge photo sur twitter impliquant l’ensemble des salariés pendant toute la durée de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.

Posté par jaydenford00 à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2018

L'Hôtel

Le mot hôtel provient du mot hôtel français, dérivé du mot hote - signifiant host. Le terme désignait à l'origine tout bâtiment ayant des visiteurs fréquents. Aujourd'hui, un hôtel est un établissement qui fournit l'hébergement, les repas et d'autres services aux voyageurs moyennant des frais. Le premier enregistrement de toute mention sur l'hébergement payé serait pendant les temps bibliques. Selon la Bible, Marie et Joseph ont été incapables d'obtenir un logement parce qu '«il n'y avait pas de place à l'auberge». C'est pendant l'Empire romain que les hôtels ont commencé à proliférer. Ceux-ci ont été établis dans le but d'encourager les visiteurs à l'empire. Selon le Guinness World Records, le plus ancien hôtel encore en activité aujourd'hui est le Hoshi Ryokan situé dans la région d'Awazu Onsen à Komatsu dans la préfecture d'Ishikawa, au Japon. Il a été fondé et est toujours exploité par la même famille depuis 1 292 ans. L'hôtel a été avec la famille pendant quarante-six générations depuis 718. L'hôtel a été construit près d'une source d'eau chaude qui aurait des propriétés curatives miraculeuses. Les sections locales prétendent toujours que cela est réel, jusqu'à ce jour. L'hôtel dispose de 100 chambres et peut accueillir jusqu'à 450 personnes. En Amérique, la première auberge a été enregistrée pour avoir été établie en 1607. En 1792, le City Hotel, le premier hôtel public, a ouvert ses portes à New York. Le Tremont a ouvert à Boston en 1809. C'était le premier hôtel moderne en Amérique. Le Buffalo Statler, le premier hôtel d'affaires en Amérique a commencé ses opérations en 1908. Au fil des ans, les goûts individuels ont changé et il était inévitable que les hôtels changent en fonction des souhaits des clients. Ces jours-ci, les clients peuvent choisir parmi une plus grande sélection. Les clients peuvent choisir de séjourner dans un hôtel de luxe ou un hôtel économique, en fonction de leur budget ou des fonds disponibles. A découvrir sur le site spécialisé sur les plus beaux hotels du monde.

Posté par jaydenford00 à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 avril 2018

Winnie la terreur

L'Afrique du Sud a continué mardi à rendre hommage à la "Mère de la nation" Winnie Mandela en célébrant "l'esprit de combat" de la militante acharnée de la lutte contre le régime de l'apartheid, ex-femme du président Nelson Mandela. Incarnation, avec son ancien mari, de la lutte de "libération" de la majorité noire du pays contre la ségrégation raciale, Winnie Mandela est décédée lundi à 81 ans à Johannesburg des suites "d'une longue maladie". Pour la deuxième journée consécutive, célébrités et anonymes se sont succédé mardi devant sa modeste maison en briques rouges du township noir de Soweto pour présenter leurs condoléances. Quelques heures après l'annonce de sa mort, le président sud-africain et patron du Congrès national africain (ANC, au pouvoir) Cyril Ramaphosa avait ouvert le défilé en venant saluer une "voix du défi et de la résistance". Un hommage officiel et national doit lui être rendu le 14 avril dans un stade tout proche. Le trublion de la gauche radicale Julius Malema lui a emboîté le pas mardi, escorté de centaines de militants aux couleurs rouges de son parti, les Combattants pour la liberté économique (EFF). "Parce que Mama (Winnie) vivait au milieu de son peuple et parce qu'elle ne la jamais trahi, ils lui ont donné le titre de Mère de la Nation", a-t-il lancé à ses partisans, "c'est ce que nous sommes venus célébrer ici, la vie de quelqu'un qui n'a jamais pris de haut les Noirs et les masses pauvres". Malema, devenu ces dernières années le confident de Winnie Mandela, a également répondu à tous ceux qui ont, à l'annonce de son décès, rappelé que son image avait été ternie par ses positions très radicales et ses appels à la violence. "Ils avaient peur d'elle. Même après sa mort ils ont peur d'elle et c'est pour ça qu'ils continuent à l'insulter, c'est pour ça qu'ils continuent à la présenter sous un jour que nous ne connaissons pas", a-t-il déploré, "mais les masses connaissent la vérité". Dans son discours le plus controversé, en 1986, Winnie Mandela avait appelé à "libérer ce pays avec des allumettes", une référence au supplice du "collier" enflammé autour du cou des "traîtres". Winnie s'était aussi entourée d'un groupe de jeunes hommes qui formaient sa garde rapprochée, le "Mandela United Football Club", dont les méthodes musclées défrayaient la chronique. En 1991, elle est condamnée à six ans de prison pour complicité dans l'enlèvement et le meurtre d'un jeune militant de l'ANC, Stompie Seipei. Sa peine est commuée en simple amende.

Posté par jaydenford00 à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2018

Duel en plein ciel

Vu l'incapacité de l'Europe à faire face aux défis qui l'attendent, tout porte à croire que nous allons passer une année atroce. D'autant qu'avec l'avènement de Donald Trump, les cartes géopolitiques ont été sévèrement rebattues : Poutine a déjà cinq as dans sa main et l'Europe n'a qu'une paire de valets à lui opposer ! Bref, tout porte à croire que l'actualité va souvent nous faire bondir, cette année. Et comme je n'ai pas envie de m'énerver à tout bout de champ, j'ai décidé de me consoler à ma manière : en profitant au maximum de tout ce que la vie a à offrir. Et pour le coup, j'ai mis le paquet. Récemment, j'ai effectivement pu ressentir ce qu'éprouvaient les pilotes de la première guerre mondiale en vivant un combat aérien. Si cela vous semble invraisemblable, c'est pourtant tout ce qu'il y a de plus réel : cette expérience se passe en fait dans le Médoc, et se trouve être unique en Europe. A Saint Estèphe, près de Bordeaux, j'ai ainsi embarqué sur un petit biplan à l'ancienne et en ai pris les commandes. Et, une fois à l'aise avec le pilotage, je me suis lancé dans un duel aérien contre un autre pilote ! Bien entendu, c'était seulement un jeu : mais ce laser game dans les nuages était vraiment prenant, et le réalisme de l'expérience tellement intense que j'ai été bluffé de bout en bout. Imaginez, dès lors que je visais juste et touchais ma cible, une traînée de fumée sortait de l'avion ennemi ! Je peux vous dire que l'immersion est un peu plus importante que celle proposée par un simulateur de vol sur un écran ! Entre les vibrations de la carlingue et le bruit des tirs, tout était réuni pour se prendre complètement au jeu ! Je vais sans doute repenser longtemps à ce vol. Et j'ai remarqué que depuis que j'ai fait ce vol, je suis de manière générale beaucoup plus décontracté. Les idioties prononcées par celui qui veut rendre à l'Amérique sa grandeur me laissent totalement de marbre. Ma femme est presque inquiète de ne plus m'entendre râler, quand je le vois apparaître à la télévision. :-) Si vous avez l'estomac solide, en tout cas, je vous invite à tenter cette aventure. Il est important de réveiller l'enfant qui sommeille en chacun de nous, de temps à autre. Histoire de rester jeune ! :-) Pour plus d'informations, c'est par là que ça se passe. Davantage d'information sur cette expérience de pilote de chasse en surfant sur le site internet de l'organisateur.

 

combat aerien2

Posté par jaydenford00 à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2018

Les changements mentaux et moraux

Les changements mentaux et moraux qui se produisent au cours des premières années de l'adolescence appellent à l'aide et à la sympathie d'un ordre encore plus élevé que les changements dans la structure physique et la fonction. Certains de ces changements, tels que la timidité et la réticence, peuvent être la cause de souffrances considérables pour la fille et une perplexité pour ses aînés, mais dans l'ensemble, ils sont relativement faciles à comprendre et sont plus susceptibles de susciter la sympathie et la gentillesse que le blâme. . Il en est bien autrement avec des changements tels que des rires incongrus, des manières rudes, et une différence sans nom dans la manière de la fille quand elle est en présence de l'autre sexe. Une fille qui est habituellement calme, modeste et raisonnable dans son comportement peut soudain devenir bruyante et auto-affirmée, il y a beaucoup de rires, et tout à fait une transformation désagréable qui implique trop souvent la fille en difficulté avec sa mère ou un autre tuteur et est très souvent jugée sévèrement par l'enfant elle-même. A mesure que l'autodiscipline est enseignée et que le contrôle de soi est acquis, ces manifestations extérieures sont moins marquées, mais dans le cas de la grande majorité des filles, il y a, en tout cas, des impulsions qui ont leur origine dans le sexe immature et mal compris. l'impulsion qui cause à la jeune femme elle-même de l'agacement et de l'inquiétude, bien qu'elle soit aussi loin de comprendre leur origine que ses aînés peuvent l'être. Les remèdes pour ces problèmes sont divers. D'abord par ordre de temps et d'importance vient une habitude de maîtrise de soi et d'autodiscipline qui devrait être contemporaine de la vie consciente. Les pères et les mères sont eux-mêmes à blâmer si leur fille cesse de bien se comporter quand elle n'a pas inculqué des idéaux d'obéissance, de devoir et d'autodiscipline dès la petite enfance. Il semble que ce soit une si petite chose de laisser l'enfant faire sa course de la corbeille à gâteau et de la sucrerie; c'est aux yeux de beaucoup de parents si peu important que le petit se couche à l'heure dite ou dix minutes plus tard; ils soutiennent que cela ne fait aucune différence pour son bien-être dans la vie ou pour son destin éternel, que son obéissance soit prompte et joyeuse ou qu'elle soit réticente et imparfaite. On pourrait aussi bien soutenir que la bonne plantation d'une graine, son arrosage régulier et les influences du soleil et du vent ne font aucune différence pour la vie d'un arbre. Nous devons garder à l'esprit que ceux qui sèment un acte récoltent une habitude, qui sèment une habitude récoltent un caractère, qui sèment un personnage récoltent une destinée à la fois dans ce monde et dans ce qui est éternel. C'est de l'égoïsme, inconscient, sans doute, mais non moins fatal, quand les parents, pour leur convenance, omettent d'inculquer l'obéissance, la retenue, les habitudes d'ordre et de désintéressement à leurs enfants. La jeunesse est le moment où l'âme est susceptible d'être ébranlée par le pouvoir de la tristesse et où les passions orageuses font rage. La minuscule rigole qui part du flanc de la montagne peut facilement être déviée à l'est ou à l'ouest, mais la majestueuse rivière qui se précipite vers la mer est au-delà de toutes ces directions arbitraires. Il en est ainsi de l'être humain: le caractère et l'habitude se dirigent facilement dans l'enfance, avec difficulté pendant l'enfance, mais ils sont presque impossibles à diriger au moment où l'adolescence est établie. Ces pères et mères qui désirent avoir du bonheur et de la paix à l'égard de leurs adolescents garçons et filles doivent prendre la peine de les diriger pendant les années plastiques de l'enfance et de l'enfance. Tous les instincts naturels implantés en nous par Celui qui savait ce qui était dans le cœur de l'homme sont en eux-mêmes justes et bons, mais l'exercice de ces instincts peut être entièrement faux dans le temps ou dans le degré. L'instinct sexuel, l'affinité de garçon à fille, l'amour de l'homme et de la femme adultes sont justes et saints quand ils sont bien exercés, et c'est le résultat du «gâter» quand ces bons et nobles instincts sont mal exercés. Tous ceux qui aiment leur pays, tous ceux qui aiment leurs semblables, et tous ceux qui désirent que le royaume de Dieu vienne, doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éveiller les pères et les mères du pays à leur lourde responsabilité. et de leur privilège élevé. En cela nous sommes entièrement séparés et plus haut que le reste de la création animale, en ce sens que nous avons le devoir non seulement d'appeler à la vie une nouvelle génération d'êtres humains, mais aussi le devoir encore plus grand, le privilège encore plus grand et le plus grande responsabilité d'élever ces enfants pour qu'ils soient eux-mêmes les dignes parents de l'avenir, les défenseurs de la dignité de leur pays et les joyeux citoyens de la maison de Dieu.

Posté par jaydenford00 à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2017

Premier colloque des marques à Reykjavik

En réaction à un congrès à Reykjavik, je voudrais évoquer aujourd'hui la réaction d'un reporter qui condamnait le brand content et l'a bien fait savoir tout au long du congrès. Alors certes, le reproche fait aux marques d’envahir le terrain des éditeurs est relativement fréquent. Seulement son radotage systématique, et ce de la part d'autorités autoproclamées, comme si le contenu était un genre de tour d'argent dans laquelle les marques feraient taches, me paraît infiniment suspect. Cette diatribe est en effet échafaudée d'après l'idée qu’il y aurait en fin de compte des élites qui savent et qui ont pour mission d’éduquer le reste du troupeau (évidemment captif de l'obscurantisme). Il faudrait donc empêcher les consommateurs de se faire duper par les marques, incapables qu'ils sont de faire la différence entre une publicité dissimulée et du contenu véritable. Pourtant, la réalité à laquelle je suis continuellement confronté dans mon travail avec les consommateurs, c’est que ces derniers sont en fait bien renseignés sur les rouages de la communication. Ils savent très bien discerner des contenus à vocation commerciale, des contenus à vocation éditoriale, et des contenus mixant les deux. Bien évidemment, les invitations de la part des médias à respecter la déontologie restent légitimes (je pense en particulier aux contenus de marque qui sont destinés aux plus jeunes), et il est crucial de réfléchir à ce problème. Il y a incontestablement des secteurs à protéger de la présence des marques. Pour autant, toutes ces mesures de vigilance ne doivent pas servir de justification pour interdire à l'individu la liberté de juger de façon autonome des contenus qui lui sont proposés. L'unique condition, à mon sens, est la nécessité de pouvoir identifier qui est à l'origine du message, et quel est son but. S'il est vrai que le consommateur a pris les rênes, il n’y a pas de raison que ce pouvoir ne s'applique pas aussi aux médias classiques. Les marques peuvent globalement fournir des contenus aussi valables que les médias. Et dans tous les cas, c'est au spectateur qu'il revient d'en décider. Ce congrès a prouvé une fois de plus à quel point les médias classiques redoutent la montée de ces nouveaux éditeurs. Mais ils devraient plutôt montrer leur efficacité, voire leur excellence, parce qu'ils ne peuvent plus se borner à la signaler ! Davantage d'information est disponible sur le site de l'agence de voyage de l'organisation de séminaire en Islande. Suivez le lien.

Posté par jaydenford00 à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2017

Loi type pour la reconnaissance et la protection des défenseurs des droits humains

Un outil important désormais disponible pour la création de textes législatifs et de mécanismes efficaces relatifs à la protection est la « loi type pour la reconnaissance et la protection des défenseurs des droits humains », lancée en juin 2016 par le Service international pour les droits de l’homme après consultation de centaines d’experts et de défenseurs des droits humains. Elle apporte aux États des lignes directrices fiables sur la façon d’appliquer au niveau national la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’homme, à travers des recommandations techniques sur l’élaboration de lois, politiques et institutions appropriées visant à soutenir le travail des défenseurs et à les protéger des représailles et des attaques. Elle contient des indications importantes relatives à l’obligation de mener des enquêtes sur les violations des droits humains commises contre des défenseurs et de déterminer si l’un des motifs de la violation « est le statut, l’activité ou le travail de la personne en tant que défenseur des droits humains ; [...] s’il y a eu précédemment des violations des droits de ce défenseur ou des violations systématiques des droits de défenseurs se trouvant dans la même situation, et ; [...] si la violation a été perpétrée, soutenue, encouragée ou appuyée par de multiples acteurs. » La loi type donne également une série d’indications sur le fonctionnement d’un mécanisme de protection, qui doit notamment s’établir en fonction d’une analyse des risques exhaustive qui prenne en compte les questions de genre, qui doit répondre aux besoins spécifiques des défenseurs des droits humains qui subissent différentes formes de discrimination et qui sont plus exposés, et qui doit repérer les causes profondes des violations des droits humains. La loi type insiste en outre sur l’importance des mesures à prendre pour la reconnaissance et le soutien du travail des défenseurs des droits humains, ainsi que pour la prévention des actes d’intimidation ou de représailles. Il convient notamment de : faire des déclarations publiques et mieux sensibiliser l’opinion pour promouvoir le travail important et légitime des défenseurs des droits humains ; effectuer un suivi des actes d’intimidation ou de représailles afin de recueillir et d’analyser les données relatives à ces menaces et rendre compte des conclusions dans des rapports ; identifier les modes d’agression qui visent les défenseurs des droits humains ; lutter par d’autres voies contre les actes de discrimination, de stigmatisation ou de diffamation commis à l’encontre de défenseurs des droits humains.

Posté par jaydenford00 à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]